A sa sortie de l'école, Renaud Barrat rejoint la société de production de Cédric Klapisch, Ce qui me meut / Move Movies, où il travaille en tant qu'assistant de production.

Il fonde en parallèle sa propre société de production, Reno Films, avec laquelle il produit le court-métrage Lavomatic Blues.